Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d'information, vous pouvez consulter notre politique en matière de confidentialité. тук

Навигация Български English Русский Deutsch Romanian

5

Que voir

Cathédrale-monument de la Dormition de Théotokos


Située en plein cœur de la ville, la cathédrale de la Dormition de Théotokos est aujourd’hui parmi les édifices les plus célèbres de Varna. Maison de prière pour les gens de Varna et en même temps un site incontournable pour les touristes, la cathédrale est devenue l’un des symboles de la ville.

L’histoire de cette église remarquable commence dans les premières années qui suivent la Libération. Dans la ville le nombre de Bulgares de religion orthodoxe s’accroissait rapidement. Pour qu’ils affirment leur proximité avec les orthodoxes de la Russie et pour manifester leur séparation du patriarcat grec, les premiers membres du conseil municipal invitent le prince Dondukov-Korsakov à la liturgie solennelle en l’église bulgare St-Archange-Michel. Le prince, profondément déçu par l’état du bâtiment, déclare que la ville mérite une église à l’aspect éclatant, qui n’aurait pas d’égale dans le pays. Il se dit prêt à apporter son aide.

Le 9 novembre 1879, sous les instances du métropolite Siméon, la communauté ecclésiale élit un comité qui doit préparer la construction de la nouvelle église. La première tâche du comité était de déterminer l’emplacement, ainsi que de recueillir des fonds et d’approvisionner le chantier en bois et matériaux de construction.

La valeur de la construction était estimée à 300-400 mille francs et l’on comptait beaucoup sur des dons privés. Les 15 mille francs récoltés furent vite dépensés et l’on organisa une tombola avec 150 000 tickets à 2 léva. La municipalité de Varna se porta garant des 100 000 léva bulgares alloués par le gouvernement. Les matériaux utilisés pour la construction étaient principalement issus de la région de la ville. On utilisa des pierres de taille des remparts en ruines, les matériaux destinés à la façade furent livrés des villages Lyuben Karavelovo et Kumanovo, tandis que les colonnes d’intérieur furent faites en pierre dure du lieu-dit Tashla tepé (où la tour de télévision se trouve aujourd’hui). Les colonnes d’extérieur sous les fenêtres furent faites en pierre de Roussé, les arcs – en tuffeau. C’est Velitchko Khristov qui livra de l’Angleterre la tôle de cuivre utilisée pour le toit. C’est toujours de là que vinrent les machines qui soulevaient les lourds blocs de pierre.

L’honneur de la pose de la première pierre de la future église échut au prince Alexandre Battenberg, ceci eut lieu le 22 août 1880, après la prière solennelle. Le nom choisi pour l’église, Dormition de Théotokos, était une manière d’honorer l’impératrice Marie Alexandrovna, bienfaitrice du peuple bulgare et tante du prince, récemment défunte.

La construction commença immédiatement et dura six ans. Le plan était l’œuvre de l’architecte originaire d’Odessa Maas et s’inspirait de l’église de Peterhof à Saint-Pétersbourg. Le 15 mars 1884, le comité de construction confie les travaux au maître d’œuvre de Triavna, Gencho Kanev, qui avait déjà construit de nombreuses églises. L’année suivante, le gros œuvre est complété, en septembre est posé le toit et la première divine liturgie a lieu le 30 août 1886. La décoration de l’extérieur s’échelonne sur plusieurs années. Le trône épiscopal, façonné par Niko Mavrodi est mis en place en 1897, plus tard est élaboré aussi l’iconostase, œuvre d’Ivan Filipov de Debar. Quant à la cloche, à la fin du mois de janvier 1897, le conseil d’administration décide que « plutôt que de dépenser 30 000 léva pour un clocher magnifique, il vaudrait mieux qu’on entende la cloche sonner à Varna ». Il fallait que celle-ci pesât 100 pouds (c’est-à-dire 1,638 t) et qu’elle portât l’inscription « En hommage au tsar Libérateur ».

En 1901, sous la forme d’une aide du tsar russe Nicolas II, 42 petites et trois grandes icônes peintes par Nicolas Bogochky arrivent. En 1941-43 la construction du clocher s’achève (il est d’une hauteur de 38 m). Les peintures murales de l’église sont entamées après 1949 sous la direction du prof. N. Rostovtsev, qui fait don des peintures murales du porche. Les lustres installés à l’époque sont l’œuvre de P. Kushlev.

Au printemps de 2000, les dômes cuivrés en bulbe et patinés avec le temps sont peints en or. Cette année même, dans le cadre du programme « Belle Bulgarie » la façade du palais épiscopal attenant est rafraîchie également.

Visite panoramique de l’église : www.panomagic.eu/1934/cathedral-varna

Contacts :

1, place Sts-Cyrille-et-Méthode

tél. : +359 52 613 005

Visites : 7h – 18h tous les jours

mél. : vvpmitropolia@abv.bg

www.mitopolia-varna.org

забележителноститена Варна

Nécropole chalcolithique de Varna

Nécropole chalcolithique de Varna

La nécropole chalcolithique de Varnа a été découverte par hasard en 1972 lors de travaux d'excavation pour la pose de câble téléphonique dans la...
En savoir plus Voir tout
Ajouter un objet
  • Où rester
  • Quelque chose à manger
  • Le magasinage